Gladio: Als die NATO und die CIA Subversion und Terror in Westeuropa heimisch machten – AgoraVox

Gladio: Als die NATO und die CIA Subversion und Terror in Westeuropa heimisch machten

Gladio : quand l’OTAN et la CIA insufflaient la subversion et le terrorisme en Europe de l’Ouest – AgoraVox

Le 03 aout 1990, Giulio Andreotti, Premier Ministre Italien, révèle à Rome devant le Sénat médusé l’existence, en Italie mais aussi dans toute l’Europe de l’Ouest, d’une armée secrète, dite stay-behind, créée par l’OTAN, et dont les origines remontent à la sortie de la seconde guerre mondiale. Dans quel but ? Lutter contre le communisme. L’onde de choc se propage sur tout le Vieux Continent. Elle embarrasse sur le fond mais choque encore davantage sur la forme, parfois hyper violente. Tous les moyens étaient bons, des actions subversives aux assassinats ciblés, et
dans le pire des cas, dans certains pays, le recours à des actes de terrorisme aveugle. [0]

Or, dans le contexte actuel, il est extrêmement intéressant de se replonger dans – ou de découvrir – les motivations et manoeuvres du bloc occidental conduit par l’OTAN dans l’immédiate après-guerre et jusqu’à la chute de l’URSS. De réaliser le rôle majeur, également, de „l’Agence“ de renseignement américaine, la CIA, dans la fabrication et le recrutement de criminels notoires avec pour finalité la lutte contre le bloc soviétique. …..

plus  via Gladio : quand l’OTAN et la CIA insufflaient la subversion et le terrorisme en Europe de l’Ouest – AgoraVox le média citoyen.

 

Ein Gedanke zu „Gladio: Als die NATO und die CIA Subversion und Terror in Westeuropa heimisch machten – AgoraVox

  1. Pingback: Kirche heute, 18.April 2015 | Christliche Leidkultur

Die Kommentarfunktion ist geschlossen.